Grand Dax : des vœux, un anniversaire et un golf lancés

Un peu plus de 600 convives étaient venus au stade Colette-Besson, mercredi 10 janvier, pour écouter les vœux du président du Grand Dax, Julien Dubois. Des vœux traditionnels et doublés cette année d’un anniversaire, celui d’une Agglomération qui célèbre ses trente printemps.

Après un rappel historique et un hommage rendu aux présidents et présidentes successifs, le maire de Dax a rappelé que le chemin n’a pas été simple : « De simple lieu de coopération, sur des projets limités, l’Agglo…

Un peu plus de 600 convives étaient venus au stade Colette-Besson, mercredi 10 janvier, pour écouter les vœux du président du Grand Dax, Julien Dubois. Des vœux traditionnels et doublés cette année d’un anniversaire, celui d’une Agglomération qui célèbre ses trente printemps.

Après un rappel historique et un hommage rendu aux présidents et présidentes successifs, le maire de Dax a rappelé que le chemin n’a pas été simple : « De simple lieu de coopération, sur des projets limités, l’Agglo est devenue une institution essentielle dans la vie quotidienne des gens. Aujourd’hui, elle s’occupe de leurs routes, de leurs trottoirs, de la collecte des déchets, de l’arrivée de la fibre, de l’aide à domicile, des règles d’urbanisme, de la politique de l’eau, de l’aménagement des zones économiques, du tourisme et du thermalisme, du soutien à la construction de logements, de l’enseignement supérieur, des transports en commun, etc. »

Sur le même sujet

Avec 120 millions d’euros de budget, 533 agents (dont certains mis à l’honneur par une exposition de photos portraits à l’entrée de la réception), le Grand Dax est devenu cette grosse machine dont il est parfois bon de rappeler les compétences. L’occasion également de constater la proximité des projets communautaires avec ceux de la ville centre, Dax, et de sa partenaire et parfois rivale, Saint-Paul-lès-Dax, dirigée par Julien Bazus.

Julien Dubois a pris la parole pour souhaiter les vœux communautaires devant plus de 600 convives.
Julien Dubois a pris la parole pour souhaiter les vœux communautaires devant plus de 600 convives.

Isabelle Louvier / « Sud Ouest  »

Les deux maires pimentent parfois un débat communautaire souvent lisse. Exemple concernant le dossier de la voirie, qui ne connaît pas la trêve des confiseurs : « Le fort investissement engagé en début de mandat se poursuivra cette année, avec plus de 4 millions d’euros d’investissement, ce qui devrait nous permettre de rénover autour d’une cinquantaine de voies supplémentaires. Naturellement, cet effort pluriannuel pèsera sur notre endettement, puisque certains de ceux qui réclament plus de travaux et plus d’entretien n’ont pas souhaité accroître leur contribution. » Suivez son regard.

Fibre et formation

Pas d’annonces majeures, sinon la feuille de route du Projet de territoire, et un accent mis sur le démarrage annoncé des travaux du golf : « La Sobrim a en effet commencé le nettoyage de plusieurs terrains et le défrichement, sur les communes de Dax, Tercis-les-Bains et OEyreluy, va être engagé dans les semaines qui viennent. Je tiens à saluer le travail étroit de concertation qui a été mené avec les différents acteurs locaux et, notamment, avec l’association de protection de l’environnement, la Sepanso. »

Cette année sera aussi l’année où l’intégralité du territoire du Grand Dax va être entièrement fibré (ce sera le premier des Landes), avec une offre spécifique pour attirer les entreprises. « Concernant l’économie, nous poursuivrons cette année nos études sur l’aménagement de deux nouvelles zones d’activité, l’une à Narrosse, l’autre à Saint-Paul-lès-Dax », a ajouté Julien Dubois.

Le développement de l’offre de formation devrait se poursuivre : « Cette année, deux nouveaux établissements d’enseignement supérieur s’installeront sur le territoire du Grand Dax. 2024 devrait voir s’achever les travaux sur les trois immeubles du groupe Altae, juste en face du parvis de la gare. C’est une quinzaine d’activités économiques nouvelles qui s’installeront dans ces immeubles. »

Effort sur les déchets

Le président du Grand Dax l’a assuré : « Cette année encore, le premier poste budgétaire de nos investissements sera le développement durable, avec un effort particulier sur notre politique de collecte des déchets. » Également évoquée, la piste cyclable de 14 kilomètres qui reliera Saint-Paul-lès-Dax à Rivière-Saas-et-Gourby, en passant par Mées et Angoumé, mais aussi la future salle de spectacle : « Un cabinet a été sélectionné pour rédiger une étude de programmation. Cette étude va permettre de dire à quoi cette salle servira, quelles activités y seront pratiquées. »

Sur le même sujet

Des ambitions affichées, mais aussi une réalité économique qui se prolonge en 2024 : « Depuis notre élection, nous avons subi le coût de la crise Covid, celui de la crise énergétique (qui perdure) et nous sommes aujourd’hui confrontés à l’explosion des coûts d’assurance qui passent de 214 000 euros à 314 000 euros, sans parler de la gestion non maîtrisée du Sitcom sur le traitement des déchets, puisque cette année encore, c’est 500 000 euros de plus dont il nous faudra nous acquitter. »

Pour vous tenir informés, cet article autour du sujet « Rafraichissement et préservation de la mémoire », vous est fourni par souvenirdunjour.com. Cette chronique a été reproduite de la manière la plus complète qui soit. Vous pouvez écrire en utilisant les coordonnées inscrites sur le site web pour indiquer des détails sur ce contenu sur le thème « Rafraichissement et préservation de la mémoire ». La raison d’être de souvenirdunjour.com est de discuter autour de Rafraichissement et préservation de la mémoire dans la transparence en vous donnant la connaissance de tout ce qui est publié sur ce thème sur la toile Dans les prochaines heures notre équipe publiera d’autres infos autour du sujet « Rafraichissement et préservation de la mémoire ». Alors, visitez de manière régulière notre site.