Hockey sur glace. Ligue Magnus : Baptiste Bruche veut se rappeler aux bons souvenirs d’Amiens

, Hockey sur glace. Ligue Magnus : Baptiste Bruche veut se rappeler aux bons souvenirs d’Amiens

Il n’a aucun état d’âme. Ou alors il cache bien son jeu derrière son sourire enfantin. Baptiste Bruche a en tout cas le discours et l’attitude de ceux qui n’ont pas pour habitude de s’appesantir sur les événements, et certainement pas les plus pénibles, pas plus qu’il ne semble sujet aux montées de stress paralysantes. Pourtant, le jeune homme de 23 ans, bientôt 24 (ce sera pour fin janvier), est bien obligé de l’admettre…

Il n’a aucun état d’âme. Ou alors il cache bien son jeu derrière son sourire enfantin. Baptiste Bruche a en tout cas le discours et l’attitude de ceux qui n’ont pas pour habitude de s’appesantir sur les événements, et certainement pas les plus pénibles, pas plus qu’il ne semble sujet aux montées de stress paralysantes. Pourtant, le jeune homme de 23 ans, bientôt 24 (ce sera pour fin janvier), est bien obligé de l’admettre : jouer contre son ancien club n’est tout de même pas complètement anodin. Surtout quand on y a passé près de 20 ans de sa vie.

Sur le même sujet

« Le match aller, à Amiens, n’était pas simple côté émotions, avec ma famille dans le public, et une équipe en face qui n’avait pas beaucoup changé. Mais une fois que je suis sur la glace, il n’y a plus d’amis, je ne pense qu’à gagner », confie Baptiste en évoquant la rencontre de la 9e journée, le 6 octobre, perdue 3-1 en Picardie, qui avait été suivie, 19 jours plus tard, d’une revanche… avortée de peu, à Mériadeck (3-4). Mais il l’assure : cette troisième manche ne l’émeut pas outre mesure, même si la présence dans les gradins de son père le ravit. L’attaquant vise bien plus loin : il verrait bien son équipe enquiller un quatrième succès consécutif, histoire de regarder résolument vers le haut du classement.

« Besoin de me tester »

Ambitieux, positif, volontaire, voilà trois adjectifs qui collent bien au casque de l’Amiénois, arrivé à Bordeaux en début de saison clairement pour se challenger, sortir de sa zone de confort. « Je ne suis pas forcément parti de gaieté de cœur, même si la saison dernière n’avait pas été simple. J’avais surtout besoin de changer d’environnement, d’évoluer et de me tester ailleurs. Je connaissais Stéphan (Tartari, manager des Boxers, NDLR) du temps où il était manager de l’équipe de France des moins de 20 ans et le projet de jeu proposé m’a plu », dévoile Baptiste, qui s’avoue depuis son arrivée autant séduit par la ville de Bordeaux que par ses partenaires, « il y a une super ambiance ici, je me sens très bien. Même après notre début de saison moyen, où il a fallu qu’on se mette en place, on n’a pas lâché, on a montré beaucoup de solidarité ».

Sur le même sujet

Des valeurs collectives qui collent définitivement au garçon, lequel n’a jamais envisagé de pratiquer un sport individuel. Mais a-t-il jamais songé faire autre chose que de glisser sur la glace ? La question est vite tranchée. « Mon père était hockeyeur amateur et il m’a mis à l’école de patinage d’Amiens quand j’avais 2 ans et demi. Je n’ai pas de souvenirs de mes premières sensations, mais j’ai toujours aimé la vitesse, l’adrénaline qu’elle procure », avoue celui qui a aussi pratiqué le roller hockey.

De la même façon que le Picard n’a vraiment pensé à devenir autre chose qu’hockeyeur. « J’ai toujours avancé au jour le jour, sans me poser de questions. Quand, à 17 ans, j’ai commencé à participer à mes premiers entraînements avec les pros à Amiens, là je me suis dit : ok, c’est vraiment ce que j’ai envie de faire. Et je me suis donné à fond. » Comme il le fera ce vendredi soir, histoire d’améliorer ses statistiques (7 points inscrits pour le moment), qu’il juge un peu en-deçà de ce qu’il est capable de réaliser. Et peu importe l’identité du gardien en face. Pas d’état d’âme.

Le match

Bordeaux (5e/36 points) – Amiens (7e/34 points), ce vendredi à 20 heures à la patinoire Mériadeck de Bordeaux.

Pour vous tenir informés, cet article autour du sujet « Rafraichissement et préservation de la mémoire », vous est fourni par souvenirdunjour.com. Cette chronique a été reproduite de la manière la plus complète qui soit. Vous pouvez écrire en utilisant les coordonnées inscrites sur le site web pour indiquer des détails sur ce contenu sur le thème « Rafraichissement et préservation de la mémoire ». La raison d’être de souvenirdunjour.com est de discuter autour de Rafraichissement et préservation de la mémoire dans la transparence en vous donnant la connaissance de tout ce qui est publié sur ce thème sur la toile Dans les prochaines heures notre équipe publiera d’autres infos autour du sujet « Rafraichissement et préservation de la mémoire ». Alors, visitez de manière régulière notre site.