Informations française: aux États-Unis, la justice du Colorado disqualifie Donald Trump

, Informations française: aux États-Unis, la justice du Colorado disqualifie Donald Trump

Publié le : 20/12/2023 – 17h15

5 minutes

Donald Trump ne peut pas se présenter à la primaire républicaine dans le Colorado. La décision de la Cour suprême de l’État de l’Ouest américain est historique, et même « explosif », titre le New York Times, par son caractère inédit. « Les experts du droit sont nombreux à souligner que les décisions soulèvent des questions neuves » sur le droit américain. La Constitution interdit l’accès à tout poste public à une personne ayant soutenu une insurrection. Maïs  » personne ne pensait que cette disposition datant de la fin de la Guerre civile américaine pourrait être à nouveau utilisée », souligne un de ces experts dans le New York Times. Alors qu’une dizaine d’autres juridictions d’États ont été saisies pour disqualifier Trump, la Cour suprême fédérale et ses juges majoritairement conservateurs pourraient bien devoir trancher le débat. « Si beaucoup s’attendent à voir la décision retoquée ou suspendue, le fait même que l’affaire aille jusqu’à la plus haute juridiction du pays bénéficiera automatiquement des retombées spectaculaires », souligne Politique. À commencer sur la campagne pour la présidentielle. « Le cauchemar commence pour les équipes chargées d’organiser celle de Donald Trump », poursuit le journal en ligne, campagne qui se passera autant dans les tribunaux que sur les routes.

Les récentes propositions polémiques de Donald Trump sur les migrants continuent de faire parler d’eux. Les critiques ne faiblissent pas sur son discours mêlant les références à la rhétorique nazie. Des allusions que le premier intéressé juge impossible puisqu’il n’a jamais lu Hitler, se défend Donald Trump. « C’est quand même du fascisme… et même pire ! », affiche à sa Une La Nouvelle République. Le journal progressiste voit en effet dans ce discours les prémisses de sa politique migratoire : celle qu’il initiera dès son arrivée à la Maison Blanche s’il y parvient. « Une démonstration de force sans précédent contre les immigrés sans papiers avec l’appui des forces armées à la frontière » comme le révélait dernièrement dans une enquête le magazine Pierre roulantesouligne encore La Nouvelle République.

À écouter aussiÀ la Une: Donald Trump privé de primaires républicaines dans le Colorado

La Mauritanie, nouveau point de départ vers l’Amérique

Des migrants aisés de plus en plus d’Afrique vers le continent américain. Le journal colombien le temps s’attarde dans une enquête sur le sort de ceux qui débarquent à l’aéroport El Dorado de Bogotá. « La Mauritanie est devenue selon les autorités colombiennes un nouveau point de départ de ces migrants désireux à tout prix de se rendre aux États-Unis », rapporte le journal. Les migrants passaient par Istanbul avant d’embarquer à bord d’un vol Turkish Airlines, précise le quotidien. Bogotá n’est qu’une petite escale pour eux, mais en l’absence de visas colombiens, ils sont désormais environ 300 à être coincés à l’aéroport : « Guinéens, Burkinabè, Camerounais, mais aussi Somaliens et Angolais » énumère le quotidien. La suite qu’ils envisageaient ? Un nouveau vol vers le Salvador et le Nicaragua, ou bien la dangereuse voie terrestre qui passe par la jungle de Darién. « Une route favorisée par les plus jeunes tant elle est documentée sur les réseaux sociaux », explique le journal. Les autorités colombiennes, assez dépassées, multiplient les échanges avec les pays d’Afrique de l’Ouest pour gérer cette nouvelle crise, selon le temps.

À lire aussiImmigration : pourquoi les États-Unis et le Mexique redoutent la levée du « Titre 42 »

« Territoire dangereux »

Aux États-Unis, une nouvelle condamnation à la prison à vie pour un accusé dans l’assassinat de l’ex-président haïtien Jovenel Moïse. L’ancien sénateur John Joël Joseph avait plaidé coupable, comme deux autres accusés avant lui. Il est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. « Celui qui voulait devenir Premier ministre » du successeur de Jovenel Moïse, rappelle le Héraut de Miami, a pourtant juré lors du procès qu’il n’avait envisagé que son enlèvement. « Une contradiction », souligne le journal avec ce que l’accusé avait admis dans l’accord de plaider-coupable avec les procureurs en octobre 2023. Mais cette version, la thèse du seul enlèvement, colle néanmoins avec ce que les enquêteurs haïtiens ont recueilli jusqu’à ici comme témoignage, notamment de la part d’un autre accusé de poids, Joseph Felix Badio, poursuit le quotidien de Floride. Pour l’avocat de John Joël Joseph, cité dans le journal, sa coopération avec les autorités américaines aurait dû lui éviter une si lourde. L’accusé a demandé en vain la clémence du juge hier, assurant que les choses lui avaient échappé. Mais le magistrat a répliqué que quels que soient ses plans, John Joël Joseph « s’était aventuré en territoire dangereux », rapporte le Héraut de Miami.

Un « territoire dangereux » dans lequel continue d’être plongé Haïti. La mission internationale de soutien à la sécurité ne suffira pas à seule à l’en sortir : voilà le message des États-Unis cette semaine. Le Nouvelliste rapporte les propositions de l’ambassadrice américaine à l’ONU Linda Thomas Greenfield. Devant le Conseil de sécurité ce lundi 18 décembre 2023, la diplomate a plaidé pour voir cette mission « non pas comme une fin en soi, mais un élément d’une stratégie globale », la création d’une solution politique durable avec des élections libres que le pays n’a pas vues depuis 2016. C’est cela qui doit être au cœur des efforts, souligne l’ambassadrice. Voiture  » s’il ne peut y avoir de solution politique durable sans sécurité, l’inverse est aussi vrai » a plaidé Linda Thomas Greenfield, au lendemain d’un énième échec de la Caricom (Communauté caribéenne ou communauté caribéenne) à fédérer les forces politiques dans le pays, soulignez le Nouvelliste.

À lire aussiHaïti: quatrième fermeture d’un centre de soins MSF en un à Port-au-Prince

Bibliographie :

La France à l’envers. La guerre de Vichy (1940-1945).,Lien sur la fiche de librairie.

La France, une puissance contrariée.,Référence de ce livre. Disponible sur internet.

Quoi ? Toute seule !.,Lien sur la fiche de librairie.

souvenirdunjour.com est une plateforme numérique qui compile de multiples infos publiés sur le web dont le sujet central est « Rafraichissement et préservation de la mémoire ». La chronique est générée aussi exactement qui soit. Vous avez l’opportunité d’utiliser les coordonnées indiquées sur notre site internet afin d’indiquer des explications sur ce post qui parle du thème « Rafraichissement et préservation de la mémoire ». L’équipe souvenirdunjour.com vous présente ce texte qui parle de « Rafraichissement et préservation de la mémoire ». Il y aura de multiples travaux sur le sujet « Rafraichissement et préservation de la mémoire » à brève échéance, on vous invite à naviguer sur notre site internet aussi souvent que vous le pouvez.